jeudi, 13 août 2009

La Cave (The Cellar) - Richard Laymon - 1980

bibliotheca la cave

Des attractions touristiques il en faut pour tous les goûts. A Malcasa Point, une petite bourgade californienne, les visiteurs se ruent à la Maison de la Bête, une vieille bâtisse du début de siècle qui a été le théâtre de nombreux meurtres. Et la légende veut que ce soit une mystérieuse bête qui assassine sauvagement sas habitants. Pour Donna, et sa fille Sandy, la maison de la Bête n'est qu'une attraction secondaire. Elles se sont retrouvés à Malcasa Point après une panne de voiture, alors qu'elles tentaient de disparaître dans la nature après avoir appris la nouvelle de la sortie de prison de Roy, ex-mari de Donna coupable d'avoir violé sa fille. Coincé dans ce village paumé elles en profitent de faire la visite de la Maison. Elles y rencontrent deux personnages mystérieux, également fraîchement débarqués dans le coin, Judge et Larry, qui semblent être venus dans un dessein bien particulier. Larry en effet prétend avoir été témoin de l'un des meurtres de la bête et, hanté depuis, il veut la tuer afin de retrouver enfin la paix.
Pendant ce temps-là Roy mène son enquête pour retrouver son ex-femme, et pour y arriver il est prêt à tout, y compris à tuer.
Et c'est à Malcasa Point que tous se retrouveront, sans encore se douter de l'horreur qui les attend.

La Cave
est un thriller d'horreur et de fantastique de l'écrivain américain Richard Laymon. Le roman était paru précédemment dans l'édition française sous le titre La Cave des atrocités. Il s'agît du premier roman publié de l'auteur encore bien peu connu dans les pays francophones. Et il faut dire que pour un premier roman c'est très réussi. Dès les premières pages il s'installe une immense tension, parfois difficilement soutenable (notamment dû aux différentes scènes de violence extrême tels des viols pédophiles, tortures et meurtres) et qui ne se relâche guère jusqu'au bout dans une fin aussi surprenante qu'horrible et perturbante. En effet le mystère qui entoure la Maison de la Bête est de taille, et même si le lecteur entrevoit des nombreux indices au fil des pages, il est loin de se douter de l'ampleur des révélations qui l'attendent au bout. Ces éléments peuvent toutefois apparaître aussi comme bien grotesques à certains lecteurs. Hormis cette originalité, le texte reste cependant bien classique: une double trame plutôt convenue autour d'une maison hantée et d'un ex-conjoint violent. Les personnages sont convvenus et peu développés et les descriptions, notamment celles de la maison, manquent quelque peu d'approfondissement. L'écriture de Laymon se concentre sur l'essentiel pour donner un texte simple mais aussi d'une rare efficacité, et qui voit s'alternenr sur un rythme haletant les deux histoires qui se rejoindront dans une fin sanglante à la Maison de la Bête.
La violence de certaines scènes risque cependant de choquer, voire d'outrager certains lecteurs, donc : âmes sensibles s'abstenir!

Richard Laymon a donné trois suites à ce roman: The Beast House (1986), The Midnight Tour (1998) et Friday Night in the Beast House (2001). Trois romans pas encore traduits en français à ce jour.

La Cave de Richard Laymon est un thriller efficace, souvent perturbant, qui ravira tous les amateurs d'horreur et de frissons. Un roman qui se lit d'une seule traite.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr  -  FNAC.com

Les commentaires sont fermés.