dimanche, 21 juin 2009

Meurtres à la pomme d'or - Michèle Barrière - 2006

bibliotheca meurtres a la pomme d'or

1556, François suit des études de médecine à l'université de Montpellier. Hélas sa passion ne se trouve guère en ses études choisies et imposées par son père, mais en l'art de la cuisine; D'aileurs le seul cour qu'il suit avec assiduité est celui d'herboristerie, et encore, ce n'est qu'en la perspective de découvrir de nouvelles plantes et parfums qu'il pourra utiliser dans l'une de ses recettes. un jour tout bascule lorsque plusieurs morts suspectes surviennent en ville. En effet des personnes décèdent après avoir bu une mystérieuse boisson vendue par un apothicaire de passage. Et l'affaire fait grand bruit, certains parlent même de complots et il ne faut guère longtemps pour qu'un bouc émissaire soit désigné. Laurent Catalan, professeur herboriste de François et apothicaire, est vite suspecté dû à ses sympathies pour le protestantisme et aussi dû à ses origines juives. François est scandalisé par l'affaire et décide  de mener l'enquête pour sauver son maître. En compagnie de son ami Félix, étudiant comme lui, il découvre vite une trame mystérieuse qui le mènera jusqu'à Bologne sur les traces d'une plante mystérieuse, venue des Amériques, dont les fruits seraient très toxiques...

Le roman Meurtres à la pomme d'or de l'écrivaine française est de premier abord plutôt étonnant et finalement se résume parfaitement dans son sous-titre qui est Un roman noir et gastronomique au temps de la Renaissance. Il s'agît en effet d'un roman policier et historique ayant une intrigue tournant autour de la cuisine, et plus particulièrement autour de l'arrivée en Europe de la pomme d'or, autrement dit la tomate, qui au départ était suspectée de toxicité. Donc un bien vaste sujet, bien intéressant mais qui déçoit hélas assez vite. Le tout n'est que bien peu prenant, un peu fade, des personnages convenus..; un texte très classique dans la forme qui ne suscitera finalement que bien moins d'intérêt que ne laisse présager son sous-titre. Le roman contient à sa fin un plutôt intéressant résumé historique concernant la tomate et son utilisation depuis son introduction en Europe, ainsi que la description d'une vingtaine de recettes de cuisine datant de la Renaissance et adaptés à nos jours.

Meurtres à la pomme d'or de Michèle Barrière est un roman plutôt décevant, qui pourra toutefois de par ses sujets traités susciter l'intérêt de certains lecteurs.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr  -  FNAC.com

Commentaires

J'ai beaucoup aimé ce roman car j'ai trouvé les personnages très attachants. Il faut effectivement avoir un goût prononcé à la fois pour l'histoire et la gastronomie. Et même un peu de curiosité pour les sciences en général.

Écrit par : Pierre | samedi, 25 juillet 2009

Les commentaires sont fermés.