vendredi, 06 mars 2009

Affliction - Russell Banks - 1989

bibliotheca affliction

Wade Whitehouse , seul et unique policier d’une ville insignifiante perdue dans le New Hampshire, se perd de plus en plus dans sa vie, abandonné par sa femme et sombrant peu à peu dans l’alcoolisme. Il ne cesse de revivre ses échecs et survit en travaillant tantôt en tant que policier, tantôt en tant que puisatier. Et l’arrivée de l’hiver et de la neige qui retrouve toute la ville en privant ses habitants de tout loisir autre que la fréquentation du bar local, n’aide en rien Wade à remonter la pente. Le tout bascule définitivement le jour où un riche citoyen se fait tuer lors d’une partie de chasse. Ce vraisemblable accident va devenir une obsession pour Wade, qui tente à tout prix d’y voir un meurtre. Et dès lors Wade s’enfonce de plus en plus dans un désert de solitude et de folie.

Affliction de l’écrivain américain Russell Banks est un roman envoûtant qui nous conte la lente et sûre descente aux enfers d’un policier de campagne, un homme seul au parcours raté, une vie manquée depuis l’enfance et confisquée par la tyrannie paternelle, et qui s’enfonce de plus en plus dans le désespoir et la monotonie jusqu’au jour de l’accident de chasse, où la chute se précipite d’un coup. Le roman de Russell Banks est terriblement poignant, tant le personnage de Wade Whitehouse semble réel. Pour Banks il s’agît aussi ici de montrer l’envers du rêve américain, celui d’un pays où tout est possible, alors qu’ici, dans ce roman, rien ne l’est, et des personnages comme Wade ne pourront jamais se sortir de ce qui a été prédéfini pour eux.

A noter que ce roman de Russell Banks a été adapté au cinéma en 1998 dans une réalisation de Paul Schrader. Les rôles principaux ont été joués par Nick Nolte, Sissy Spacek ; James Coburn et Willem Defoe.

Affliction
est un roman sombre et fort, une œuvre majeure de l’écrivain Russell Banks.

A lire !

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

Voir également :
- De beaux lendemains (The Sweet Hereafter) - Russell Banks (1991), présentation
- La Réserve (The Reserve) - Russell Banks (2008), présentation et extrait

Les commentaires sont fermés.