samedi, 03 janvier 2009

La mélancolie des sirènes par trente mètres de fond - Serge Brussolo - 2004

bibliotheca la melancolie des sirenes par trente metres de fond

Dans un futur très proche, le 18 avril 2015 plus exactement la ville d'Alzenberg est victime d'une immense catastrophe. le fleuve qui traverse la ville sort de son lit pour submerger totalement le réseau métropolitain. Sans que l’on sache exactement pourquoi, les digues ont cédé et les tunnels ont été complètement inondés. Et plusieurs milliers de personnes, empruntant le métro ce jour-là, ont disparu. Une commission d'enquête a été créée pour déterminer les causes de la catastrophe, vraisemblablement un affaissement de terrain, mais personne n'en est réellement convaincu et toute une série de rumeurs commencent à circuler. La rumeur principale concernerait un stockage d'armes chimiques, qui suite à une mauvaise manœuvre aurait explosé. Cette idée est d'autant plus crédible que deux ans plus tard les autorités n'ont toujours rien entrepris pour assécher le labyrinthe des couloirs innondés. Les entrées des stations ont été condamnées et le maire refuse que l’on remonte les restes de ceux qui ont péri : ce serait des enterrements à répétition qui ne feraient que démoraliser la population. Mieux vaut que les choses restent en l’état.  Malgré tout,  afin de calmer les familles des victimes, les autorités ont entrepris de recenser les trépassés. Des équipes de scaphandriers arpentent les voies souterraines à la recherche des disparus. Ils fouillent les rames et découvrent des cadavres momifiés dont ils retirent les pièces d’identité.
Lize Unke fait partie de cette brigade d'enquête. Elle espère toujours retrouver des survivants qui auraient bénéficié de poches d'air. Et surtout elle espère retrouver sa soeur disparue lors de la catastrophe. Mais alors qu'elle mène ses recherches elle constate de nombreuses choses bizarres. Déjà les cadavres restant dans l'eau semblent rester dans un état de conservation parfaite, de plus des traces de survivants indiquent que ceux-ci auraient très rapidement regressé à un état sauvage. C'est surtout lorsqu'elle constate que d'autres groupements semblent s'intéresser de près aux cadavres Lize décide de ragir. Mais comment ? Et contre qui doit-elle se battre ? Car entre l'hypothèse d'une catastrophe naturelle à l'origine de tout et celle d'un complot la marge est bien mince et la vérité risque d'être enfouie à jamais au plus profond du métropolitain submergé.

Ce roman de l'écrivain français Serge Brussolo apparaît pour la première fois au début des années 1980 sous le titre Fœtus d'acier pour être réédité en 2004 sous son titre actuel La Mélancolie des sirènes par trente mètres de fond. Mais cette nouvelle version varie fortement de la précédente par le cadre du roman et les noms des personnages et lieux (tous germanisés), par la suppression totale des éléments purement issus de la science-fiction (plus de robots, de fœtus d'acier etc.) et le changement des motivations de l'héroïne dont le but devient celui de retrouver sa sœur et non plus seulement de mettre à jour un complot. Le roman de plus s'allonge de près de 120 pages pour mettre plus en avant le côté psychologique de l'héroïne.
La volonté de rééditer ce roman se comprend par l'actualité. En effet le roman met en scène une ville traumatisée par une catastrophe au sujet de laquelle de nombreux doutes existent. Le lecteur fera rapidement le lien avec la catastrophe du 9 septembre 2001 qui, par la destruction du World Trade Center, a traumatisée pour longtemps la ville de New York. On retrouve d'ailleurs dans le roman de nombreux parallèles entre ces deux événements.
Le lecteur ne saura d'ailleurs jamais ce qui s'est réellement passé, mais si de nombreuses suppositions lui sont offertes. Serge Brussolo mêle comme à son habitude les styles, que ce soit la science-fiction, le roman catastrophe ou alors policier, mais s'attache avant tout au drame psychologique qui a frappé la population et surtout le personnage principal de Lize Unke, ce qui donne d'ailleurs toute sa force à ce roman. La première partie du roman est d'ailleurs excellente par 'imagination de l'auteur et des images surnaturelles qu'il décrit, et cela dans un contexte on ne peut plus crédible. Le style d'écriture de Brussolo apporte beaucoup à ce récit.
Hélas ensuite, dans la seconde moitié du roman, le tout s'essouffle un peu. Le lecteur sent que l'héroïne ne réussira guère à avancer dans ses recherches qui se terminent au fond de l'eau d'une façon bien moins crédible et convaincante. De multiples déceptions arrivent qui, fort heureusement, ne font pas totalement oublier l'excellence de la première moitié du roman.

La Mélancolie des sirènes par trente mètres de fond, même si inégal, est un roman très poignant et qui ne laissera guère indifférent ses lecteurs.

A découvrir !

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr  -  FNAC.com  -  ABEBOOKS.fr  -  PRICEMINISTER.com

Voir également :
- Trajets et itinéraires de l’oubli - Serge Brussolo (1981), présentation et extrait
- Bunker - Serge Brussolo (1985), présentation
Les emmurés - Serge Brussolo (1990), présentation
- Boulevard des banquises - Serge Brussolo (1990), présentation

- Le livre du grand secret - Serge Brussolo (1999), présentation
- Baignade accompagnée - Serge Brussolo (1999), présentation
- La Princesse noire - Serge Brussolo (2004), présentation
La maison des murmures - Serge Brussolo (2005), présentation
Dortoir interdit - Serge Brussolo (2009), présentation et extrait
- L'héritier des abîmes - Serge Brussolo (2009), présentation
- Le vestiaire de la reine morte - Serge Brussolo (2010), présentation
Ceux d'en bas - Serge Brussolo (2010), présentation
Le Chat aux yeux jaunes - Serge Brussolo (2011), présentation

Les commentaires sont fermés.