vendredi, 06 juin 2008

La mort dans la peau (The Bourne Supremacy) - Robert Ludlum - 1986

bibliotheca la mort dans la peau

Un meurtre est commis près de Hong Kong, la signature laissée par le tueur ne laisse aucun doute quant à son identité : Jason Bourne. Le célèbre et tant redouté assassin est de retour et de plus ses actes se multiplient à grande vitesse à travers l’Asie. Reste à savoir qui l’emploie. Aux Etats-Unis les services secrets américains se posent beaucoup de questions. En effet ils savent que Jason Bourne n’a jamais existé et que ce personnage avait été inventé de toute pièce quelques années plus tôt dans le but de coincer un autre tueur à gages. Et le rôle de Bourne avait été joué par un certain David Webb, un agent spécial américain devenu inactif depuis un grave accident qui lui fit perdre la mémoire pour la retrouver ensuite au bout de multiples aventures. Mais pour la sécurité américaine il n’y a pas de doute : David Webb doit reprendre son rôle et retourner en Asie afin de démasquer l’usurpateur. Mais pour David Webb il ne s’agira plus de jouer un rôle, il devra devenir Jason Bourne afin de réussir à s’infiltrer dans les milieux qui embauchent ce genre de tueur…

Le roman La mort dans la peau, paru en 1986, est une suite de La mémoire dans la peau (The Bourne Identity, 1980) et reprend les aventures du même héros, David Webb ou Jason Bourne ou Caine ou…, après la retraite de celui-ci entamée à la fin du premier roman. Le roman traite des même sujets, espionnage et terrorisme international, et se déroule presque entièrement en Asie lors des négociations sino-britanniques pour la remise de Hongkong à la Chine. Et semblable au précédent ce roman, écrit dans un style simple mais efficace, est surtout fait de multiples scènes d’actions qui s’enchaînent parfaitement jusqu’à la fin. L’intrigue aux multiples rebondissements et les personnages sont tous également simples qu’efficaces. Ce qui en fait un très bon roman de divertissement, suite digne du premier, et qui, comme le premier, manque hélas de profondeur. De nombreuses scènes et éléments d’intrigues ont été réutilisés par la suite dans bon nombre d’autres romans et films ce qui risque de donner une impression de déjà-vu au lecteur. Il reste cependant à critiquer le fait que l’auteur ne semble guère familier avec le contexte choisi, celui de la Chine et de l’Extrême-Orient.

Ce roman a été adapté en 2004 au cinéma dans une production américaine. Réalisé par Paul Greengrass et avec Matt Damon dans le rôle principal, cette adaptation est cependant bien peu fidèle au roman.

La mort dans la peau
est un bon divertissement, simple et efficace, digne suite de La mémoire dans la peau (The Bourne Identity, 1980).

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

Voir également :
- La mémoire dans la peau (The Bourne Identity) - Robert Ludlum (1980), présentation
- Réseau Bouclier : La vendetta Lazare (The Lazarus Vendetta) - Robert Ludlum et Patrick Larkin (2004), présentation et extrait

Commentaires

Comme en Lettres modernes on n'avait presque rien à faire, j'ai passer des heures à dévorer tous ses bons romans d'espionnage. Récemment, je m'y suis remis avec plaisir, même si la guerre froide est un peu de l'histoire ancienne...

Écrit par : Marc | mercredi, 23 novembre 2011

ça y est, j'ai compris qui est david webb, Mister Dan, moi je dis Bravo pour l'italie.

cordialement
un gentil

Écrit par : mooss | dimanche, 04 mars 2012

Les commentaires sont fermés.