samedi, 26 janvier 2008

Le monde vert (Hothouse) - Brian Wilson Aldiss - 1962

bibliotheca le monde vert

A cinq milliards d'années, la Terre est recouverte d'une immense jungle dont les lianes s'étendent jusqu'à la Lune comme une singulière toile d'araignée tissée par les Tavertoises, des immenses végétaux d'un diamètre de plusieurs dizaines de mètres. D'ailleurs la Lune s'est figée suite à ce lien et est désormais visible toujours que de la même face de la Terre. Le Soleil a également changé: il est devenu tout rouge, sur le point d'exploser, et envoie de puissants rayons sur la Terre, planète qui elle d'ailleurs ne gravite plus non plus, faisant qu'une seule face est continuellement chauffée par le soleil. Les descendants de l'espèce humaine essaient de survivre comme ils peuvent dans des tribus qui tiennent plus d'un mode de vie sauvage que d'autre chose. Leur but est de survivre, en mangeant sans être mangé.
Dans la tribu de Gren, les adultes autour de Lily-Yo, ont décidé de faire la Montée vers la Maison des Dieux, an d'autres mots de mourir. Ils grimpent ainsi au maximum de la végétation, subissant les radiations et atterrissant sur la Lune où à leur surprise des mutants, autres descendants de l'humanité, les attendent. Ceux-ci préparent d'ailleurs l'immense projet de reconquérir la planète et veulent utiliser à leur fins Lily-Yo et ses compagnons.
Pendant ce temps sur Terre, les enfants laissés par les adultes n'arrivent guère à s'organiser. Gren va décider de partir seul dans le but e parcourir le monde.

Le monde vert de l'écrivain britannique Brian Wilson Aldiss est devenu dès sa sortie en 1962 un véritable classique, qui a cependant un peu perdu de renommée de nos jours. Le roman qui avait été publié d'abord sous forme de cinq nouvelles a obtenu le prix Hugo dans la catégorie Best Short Stories.
Le roman est à prime abord véritablement magnifique. Dans un style unique Brian Aldiss y fait vivre un monde imaginaire rendu parfaitement crédible dû aux nombreux détails donnés concernant la faune, la flore et la vie en général sur cette planète Terre vieillie.
Mais après un début des plus intéressant, l'histoire s'enlise rapidement dans les aventures assez répétitives de ces protagonistes. le lecteur risque de rapidement se lasser également des trop nombreux descriptifs.

Le monde vert, malgré que ce soit un classique incontournable de la science)fiction et surtout de la période nommée l'Age d'or, ne tient pas toutes ses promesses de nos jours. Le roman reste cependant une belle introduction à la très riche oeuvre de Brian Aldiss.

 

Voir également:
- Croisière sans escale (Non-Stop) - Brian Wilson Aldiss (1958), présentation
- L'arbre à salive (The Saliva Tree) - Brian Wilson Aldiss (1966), présentation
- Neanderthal Planet - Brian Wilson Aldiss (1969), présentation

Commentaires

Bravo ! Grâce à Cath de http://oflag.skynetblogs.be/, vous êtes à la "une" des Skynet Blogs cette semaine !
Bonne journée,
Julie

Écrit par : Julie | lundi, 28 janvier 2008

... Bonsoir,
Mes félicitations pour la mise à la une
Bonne soirée
Claude

Écrit par : Claude | lundi, 28 janvier 2008

Toutes mes félicitations pour cette mise à la une.
Très bonne journée.

Écrit par : Désirée | mardi, 29 janvier 2008

Bonjour,
Je passe par hasard et je découvre de noveuax livres, de beaux livres, des livres tentant, attreyant qui donnent l'envie de plonger dans de nouvelle aventures.
Je viens de terminer Le Meilleur des Mondes d'Huxley et Into the Wild de Jon Krakauer.
Le prochain sera peut-être Le Monde Vert...
Bonne continuation

Écrit par : ecrivain89 | mercredi, 30 janvier 2008

Merci pour ce compte-rendu !

Écrit par : Tietie007 | vendredi, 01 février 2008

LE MONDE VERT J'ai essayé longtemps de dessiner les travertoises - j'ai lu le livre à sa sortie.... C'est resté un grand moment : que sera la fin de la terre ? Les écrivains et les auteurs de BD sont des visionnaires et nous invitent dans leurs visions....

Écrit par : CHINOOK | dimanche, 03 février 2008

Les commentaires sont fermés.