lundi, 30 octobre 2006

Les fourmis - Bernard Werber - 1991

bibliothecalesfourmis

Le temps que vous lisiez ces lignes, sept cents millions de fourmis seront nées sur la planète. Sept cents millions d'individus dans une communauté estimée à un milliard de milliards...

Jonathan Wells hérite la maison de son oncle entomologiste Edmond Wells, mort précédemment dans des conditions plutôt mystérieuses. Petit à petit il va s’y installer avec sa famille. Une visite dans la cave lui fait découvrir les travaux restés secrets sur lesquels son oncle travaillait. Le sujet de ces travaux étaient les fourmis et leurs formes de communication. Via ces travaux et études va s’ouvrir à Jonathan un monde totalement nouveau et insoupçonné.
A quelques mètres de là, dans le jardin de la maison, une colonie de fourmis vit son quotidien. Mais une terrible menace semble être apparue. En effet, certaines fourmis en exploration ont été écrasé subitement par une arme totalement inconnue et à la puissance immesurable. Une petite fourmi courageuse va mener l’enquête sur ce danger qui aussi rapidement peut réduire à néant une vie fourmie.

Les Fourmis, publié en 1991, est le premier grand succès de l’écrivain Bernard Werber, qui depuis est l’auteur de plus d’un succès en librairie. Il s’agît aussi du premier volume d’une trilogie, le cycle des fourmis, qui aura les fourmis comme sujet et personnages centraux. Deux histoires parallèles nous sont racontées, une humaine et une fourmi. Ces deux histoires vont cependant se rejoindre lorsque ces deux espèces intelligentes qui s’ignorent mutuellement vont réussir à communiquer ensemble. Le roman est exceptionnel. Bernard Werber, pour la première fois, arrive à nous raconter une histoire crédible du point de vue d’une fourmi. Le lecteur découvrira un monde totalement nouveau au fil des pages. Il fera connaissance de cette communauté, la plus importante sur terre, avec ses villes, sa hiérarchie, son organisation, son langage, ses colonies, sa production industrielle, ses esclaves, ses mercenaires… et ses armes. On se retrouve nez à nez avec univers fabuleusement riche, monstrueux et toujours fascinant. Le monde des fourmis est forcément bien différent du notre, principalement la perception de celui-ci aux yeux de petites bêtes qui ne font que quelques millimètres de longueur. Le lecteur s’évade dans un monde si proche, que pourtant il ne connaissait guère. Certaines interprétations que font les fourmis de ce qu’ils perçoivent de leur environnement, notamment humain, sont carrément risibles. Mais l’auteur nous montre brillamment que l’inverse est vrai aussi, et ce que nous percevons de ce monde microscopique est tout aussi loin de la réalité. En bref, de quoi faire sérieusement vaciller nos certitudes sur notre compréhension de ce qui nous entoure. Le récit est de plus augmenté par de petites énigmes très réussies, qui ont peut-être perdu un peu de leur effet suite à l’immense succès du roman. En bref le roman est époustouflant, merveilleux. Une vraie réussite qui allie à la fois les connaissances scientifiques, le genre du roman policier et celui du conte philosophique. Mais il s’agît bien en fin de compte d’un roman de science-fiction, dans la façon qu’a Bernard Werber à nous faire explorer des univers quasi totalement inconnus. Il est juste à signaler que l’histoire humaine est un peu moins bien, les personnages sont convenus et toute cette partie n’a que peu d’intérêt. A croire que Bernard Werber est plus à l’aise à mettre en scène des fourmis que des humains. Dommage, car sinon le livre aurait été parfait.

Les fourmis est suivi par deux autres romans qui sont le très réussi Le jour des fourmis (1992), et le nettement moins bon La révolution des fourmis (1996).

A découvrir, si ce n’est déjà le cas.

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

Voir également:
- Le jour des fourmis - Bernard Werber (1992), présentation
- Les Thanatonautes - Bernard Werber (1994), présentation
- La révolution des fourmis - Bernard Werber (1996), présentation

Commentaires

Les fourmies ce livre vous plonge dans un autre monde
moi qui adore lire j'ai passé une journée a le finir

Écrit par : Super Tigre | lundi, 30 octobre 2006

J'adore vraiment les livres de Bernard Werber!
Il faut avouer que le titre "les fourmis" ne donne pas spécialement envi de lire mais... j'ai beaucoupé aimé! Depuis je vois autrement les chtites fourmis et tout... :)

Écrit par : marZo | lundi, 06 novembre 2006

C'est le premier Werber que j'ai à mon actif.
J'en suis devenu fan. En témoigne mon site.
Je recommande l'auteur à mon entourage même pour les plus jeunes. En faite, son point fort et de pouvoir toucher un maximum de lecteur.

Écrit par : LaFourmi | jeudi, 08 février 2007

Les fourmis m'ont toujours fait un peu peur mais grâce à ce livre, je les vois différemment...
Depuis ma lecture, j'ai été fasciné par un envol de fourmi dans le jardin.

Écrit par : livremania | lundi, 17 août 2009

Les commentaires sont fermés.