jeudi, 15 juin 2006

Le tableau du Maître flamand (La tabla de Flandes) - Arturo Perez-Reverte - 1990

Un homme confie à Julia, restauratrice d'oeuvres d'art, une oeuvre intitulée : La partie d'échecs. Huile sur bois de peinte en 1471 par le peintre flamand Pieter Van Huys représentant deux chevaliers s'affrontant aux échecs. Derrière eux se tient une dame, vêtue de noir, un livre entre les mains. Comme beaucoup de ses congénères, le tableau a traversé l'histoire suivant un parcours chaotique. Avant de se retrouver aujourd'hui à Madrid, chez Julia. Mais quelle n'est pas sa surprise lorsqu'une analyse révèle, sous la peinture, une phrase en latin pouvant se traduire par "Qui a pris le cavalier?" ou "Qui a tué le chevalier?". Prise au jeu de cette énigme Julia commence à enquêter. De quel chevalier parle-t-on? Est-ce celui sur le tableau? Elle découvre que Pieter Van Huys aurait exécuté ce tableau suite à la disparition mystérieuse d'un chevalier. Elle va se faire aider par un ami antiquaire, d'un joueur d'échecs et d'un historien, car ce tableau risque de révéler par le jeu d'échecs qu'il représente et par son histoire l'identité d'un meurtrier vieux de plus de 500 ans. Mais cette petite énigme historique va vite se transformer en un jeu extrêmement dangereux, lorsque quelqu'un reprend le jeu d'échecs figé par la toile et que chaque mouvement se révèlera mortel pour l'entourage de Julia, transformé en pièces du jeu. Mais qui aurait intérêt à garder secrète la vérité d'un meurtre vieux de plusieurs siècles? Quel est le but de cette partie d'échecs dans laquelle le moindre faux pas peut devenir fatal?

Le tableau du Maître flamand est un thriller terriblement passionant et palpitant. Une vraie réussite de la part d'Arturo Perez-Reverte qui nous livre un roman parfaitement maîtrisé et d'une rare originalité.Le lecteur est pris du début à la fin dans cette partie d'échecs à travers le temps, qui, à chaque mouvement, révélera de nouveaux indices. Perez-Reverte nous explique fort bien et avec beaucoup de passion le déroulement de cette partie, ce qui la rendra intéressante même pour ceux qui n'y connaissent rien aux échecs. L'auteur va jusqu'à insérer des diagrammes de la partie en cours, impliquant ainsi le lecteur dans le jeu. Tout est bien développé, que ce soit l'intrigue et son contexte (les échecs, la peinture flamande, l'histoire) ou alors des personnages, certes improbables mais crédibles. Il s'agît donc d'un thriller tout à fait atypique à l'intrigue riche et complexe. Un divertissement de très grande qualité. Un vrai plaisir.

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

Voir également:
- Le maître d'escrime (El maestro de esgrima) - Arturo Perez-Reverte (1988), présentation
- Le Club Dumas ou l'ombre de Richelieu (El Club Dumas) - Arturo Perez-Reverte (1993), présentation
- La peau du tambour (La piel del tambor) - Arturo Perez-Revertz (1995), présentation et extrait

- Le Capitaine Alatriste (El capitàn Alatriste) - Arturo Perez-Reverte (1996), présentation

Commentaires

Remarquable! Excellent bouquin en effet que je ne saurais trop conseiller!

Écrit par : E1006Au12 | dimanche, 18 juin 2006

les grands esprits... se rencontrent ! Obni a critiqué sur mon blog ce roman il y a deux semaines. Vous me donnez autant l'un que l'autre envie de le lire. :)

Écrit par : Laurence | mercredi, 21 juin 2006

Extraordinaire Ce livre est effectivement magnifique ! C'est le meilleur roman policier que j'ai lu. C'est par ce livre que j'ai découvert Arturo Perez-Reverte et, depuis, je lis tous ses livres. "Le cimetières de bateaux sans nom" est aussi très bien. Mais c'est "Le tableau du Maître flamand" qui reste incontestablement mon préféré.
Bonnes lecturessssss à tous !

Écrit par : coursdemath | jeudi, 22 juin 2006

Très bien Je l'ai lu il y a très longtemps et j'en garde un très bon souvenir. Un super suspens doublé d'une histoire originale.

Écrit par : anjelica | lundi, 05 février 2007

Lecteur-enquêteur C'est dans ce genre de roman que le lecteur accomplit pleinement son rôle de décodeur d'indices. C'est un enquêteur à sa manière. J'ai moi-même beaucoup apprécié ce roman, bien que la révélation finale du coupable ne m'a guère surprise. J'avais semble-t-il bien fait mon enquête ! ;)

Écrit par : Alexandra | dimanche, 21 octobre 2007

Les commentaires sont fermés.