lundi, 22 mai 2006

La face cachée du soleil (Cocaine Nights) - James Graham Ballard - 1996

Estrella de Mar est un paisible lieu de vacances pour personnes fortunés situé en Espagne sur la Costa Del Sol. Lieu de paresse et de luxe, Estrella De Mar a cependant fortement changé depuis quelques temps. Les habitants, de riches bourgeois pour la plupart anglais et français, semblent devenir de plus en plus actifs. Ils se mettent à organiser des courses de bateau sur la mer, des compétitions de tennis, ils montent des pièces de théâtre... en bref la vie semble reprendre dans ce qui généralement ressemble plus à une maison de retraite pour vieux. Mais il y aura un accident: la maison d'un riche industriel est mise à feu tuant cinq personnes sous les yeux des autres vacanciers qui ne feront rien pour éteindre l'incendie. Le directeur du lotissement, Frank Prentice, est arrêté pour avoir mis le feu. Charles Prentice, le frère aîné de Frank et écrivain de guides de voyages, se rend en toute urgence à Estrella de Mar afin d'aider son frère et de le disculper de ce crime horrible. Mais à sa grande surprise il se rend compte que Frank avoue tout et n'a aucune envie de s'ensortir. Il est coupable. Charles va rester à Estrella de Mar en espérant découvrir ce qui s'est passé car il n'arrive pas à croire aux aveux de son frère cadet. Très vite il se rend compte qu'Estrella de Mar est loin d'être un paradis. En effet ce lotissement est de plus en plus victime de délits tels des cambriolages, des vols de voiture, des traffics de drogue, des viols, et cela malgré les gardiens et les nombreuses caméras qui surveillent tout le site. Lors de son enquête Charles se fait manipuler par tout le monde, plus il avance et plus il semble s'éloigner de la vérité. Toute cette criminalité finalement ne semble déranger personne, au contraire elle semble redonner le goût à la vie aux habitants d'Estrella De Mar, qui petit à petit s'éloigne de plus en plus d'un paradis pour s'approcher de l'enfer.

Dans La face cachée du soleil on retrouve le thème cher à J.G. Ballard. Comme déjà dans I.G.H. (High-Rise, 1975) et Sauvagerie Le massacre de Pangbourne, Running Wild, 1988) et plus tard dans Super-Cannes (2000), on retrouve un endroit idylique, parfaitement pensé et réfléchi qui s'avérera un échec total, les habitants ne trouvant d'échappatoire à leur vie parfaitement réglée et climatée que dans la violence. Un dérèglement moral et sexuel s'ensuit qui pousse une communauté en milieu balnéaire dans un monde où le meurtre et le viol font partie des divertissements favoris. Estrella de Mar est encore une de ces villes bunkers pour riches tel que Ballard nous en a déjà décrit précédemment, des supposés paradis qui s'avéreront être tout le contraire. Donc en effet, J.G. Ballard écrit quasi toujours sur le même thème, mais à chaque fois c'est un revouvellement, un autre point de vue est mis en avant, un autre aspect est étudié, rendant la lecture de ses livres toujours aussi intéressants et de plus en plus fascinants. Et comme souvent aussi, le récit commence comme un polar, mais petit à petit se transforme en une descente en enfer de l'âme humaine dans laquelle même la résolution du crime initial devient de moins en moins importante.

Un magnifique et très dérangeant roman de l'un des maîtres contemporains de la littérature anglaise.

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

Voir également:
- I.G.H. (High-Rise) - James Graham Ballard (1975), présentation

- Sauvagerie (Le massacre de Pangbourne, Running Wild) - James Graham Ballard (1988), présentation

- Super-Cannes - James Graham Ballard (2000), présentation

16:43 Écrit par Marc dans Ballard, James Graham | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : james graham ballard, thrillers, romans policiers, litterature britannique | |  Facebook | |  Imprimer | | | Pin it!

Commentaires

Ballard le plus grand écrivain contemporain? Vivement le nouveau prévu pour septembre 2006 : "Kingdom come"!

Écrit par : E1006Au12 | dimanche, 18 juin 2006

Les commentaires sont fermés.