dimanche, 14 mai 2006

Rencontre à l'aube... (Encounter at Dawn) - Arthur Charles Clarke - 1953

L'Empire intergalactique n'en avait plus que pour quelques jours. Comme si l'humanité était arrivé à sa fin. Une équipe de scientifiques continue sans relâche ses missions de prospection spatiale et est envoyée à travers l'espace afin de découvrir des formes de vies intelligentes sur d'autres planètes, encore inconnues. Ils s'approchent d'un système solaire loin, très loin de leur terre d'origine à la lisière de la Voie lactée. Ils y trouvent une planète ressemblant fortement à la Terre malgré quelques différences. En effet plusieurs continents recouverts d'une faune et flore dense y baignent dans de grands océans. Le petit vaisseau atterrit et commence à étudier les environs. Au bout d'un certain temps les scientifiques rencontrent une espèce indigène ressemblant fortement à l'homme, mais vivant encore à l'état sauvage. Ils s'appliquent à entrer en contact avec l'un d'entre eux en lui offrant des animaux chassés comme nourriture. En étudiant l'un des spécimens, ils se rendent compte qu'il s'agît bien d'hommes, mais à un autre état de civilisation le séparant de plusieurs milliers de générations vraissemblablement des astronautes, comme si la nature s'efforçait de reproduire les mêmes modèles à travers l'Univers. Mais pendant que les études avancent, ils reçoivent tout d'un coup l'ordre de rentrer sur-le-champs. L'Empire est au plus mal, et va s'effondrer d'un instant à l'autre détruisant toute la civilisation humaine. Avant leur départ, les explorateurs vont encore faire quelques cadeaux à l'un des indigènes qu'ils ont trouvé en espérant ainsi accélerer leur évolution et que la civilisation qu'ils vont créer reprendra le flambeau de la leur qui s'éteint...

La nouvelle Rencontre à l'aube..., ainsi que La Sentinelle (The Sentinel, 1951) d'ailleurs, est l'un des récits qui a inspiré à Arthur C. Clarke et Stanley Kubrick la réalisation à la fois du livre et du film 2001: l'Odyssée de l'espace (2001, a Space Odyssey, 1968). En effet dans ce grand roman, l'évolution de l'humanité est accélérée par une présence extra-terrestre. Ici, dans l'excellente nouvelle Rencontre à l'aube... c'est pareil: cette histoire de science-fiction ne se passe pas dans notre futur, mais dans notre passé! Le récit est raconté est en effet raconté du point de vue des extra-terrestres et la planète qu'ils découvrent n'est autre que notre planète Terre, à l'aube de l'humanité. Arthur C. Clarke utilise donc déjà ici une recette qui fera son succés: l'évolution et de l'avenir humain.


Voir également:
- La sentinelle (The Sentinel) - Arthur C. Clarke (1951), présentation
- 2001, l'Odyssée de l'espace (2001, a Space Odyssey) - Arthur C. Clarke (1968), présentation
- 2010: Odyssée deux (2010, Odyssey Two) - Arthur C. Clarke (1982), présentation
- 2061: Odyssée trois (2061: Odyssey Three) - Arthur C. Clarke (1985), présentation
- 3001: L’Odyssée finale (3001, The Final Odyssey) – Arthur C. Clarke (1997), presentation

Les commentaires sont fermés.