dimanche, 23 avril 2006

Le vol des cigognes - Jean-Christophe Grangé - 1994

Louis Antioche, un doctorant d'histoire, a envie de changer de vie. Il entre en contact avec un ornithologue suisse qui lui proppose de suivre la migration des cigognes à travers l'Europe et l'Afrique afin de découvrir la disparition de certaines d'entre elles. Antioche acceppte sans hésitation et se rend immédiatement en Suisse à Montreux, mais à sa grande surprise il découvre le corps sans vie de son interlocuteur suisse. Crise cardiaque, vraissemblablement, qui a foudroyé le scientifique au beau milieu d'un nid de cigognes. Cependant intrigué par sa mission, Antioche va se mettre en route, seul, à la poursuite des volatiles. Son voyage le mènera en Slovaquie, en Bulgarie, dans les territoires occupés en Israël, jusqu'au coeur de l'Afrique, et au fur et à mesure de ses déplacements des cadavres mystérieux surgissent. Le vol des cigognes semble comporter un grand secret qui tue sur sa route de nombreuses personnes qui de près ou de loin suivent cette migration. Un traffic de diamant serait associé à ces cigognes, qui menera Antioche ensuite d'Afrique à Anvers, la capitale du commerce diamantaire. Mais ce traffic n'est pas la fin en soi de ce grand complot international. Il sert à financer quelque chose de bien plus grave encore. Et ce sera finalement au coeur de l'Inde, à Calcutta, que Antioche connaîtrera l'effroyable vérité.

Jean-Christophe Grangé, ancien journaliste devenu célèbre suite à son roman Les Rivières pourpres, publié en 1998, et à l'adaptation homonyme au cinéma de ce même roman par Mathieu Kassovitz en 2000, démontre par ce premier roman un immense talent à monter une intrigue dont pleine de suspense et d'imagination qui tiendra le lecteur en haleine jusqu'à la dernière page. Le tout est admirablement ficelé. Chaque étape du voyage d'Antioche apporte son lot de dépaysement et laisse découvrir de nouvelles horreurs compliquant encore plus l'histoire. C'est un roman policier, mais qui emprunte aussi beaucoup au documentaire. On y apprend énormément que ce soit sur les cigognes, l'occupation par Israël, les diamants et tous les autres sujets traités. Le dénouement est à la hauteur des attentes. Il s'agît, pour le personnage principal, d'une véritable descente aux enfers, alliant la beauté et la fascination de la migration des cigognes à l'horreur et à la cruauté humaine, et qui risque de glacer plus d'un lecteur.

Pour ma part j'ai été impressionné par ce roman, que je préfère d'ailleurs de loin aux oeuvres suivantes du même auteur.

Pour commander ce livre via Amazon.fr : CLIQUEZ ICI !

Voir également:
- Jean-Christophe Grangé - bibliographie et note biographique
- Les Rivières pourpres - Jean-Christophe Grangé (1997), présentation
- Le Concile de Pierre - Jean-Christophe Grangé (2000), présentation

Commentaires

Le 1 er et le plus convaincant C'est en effet son meilleur roman à ce jour!

Écrit par : E1006Au12 | dimanche, 23 avril 2006

Tu as raison Comme toi , je trouve que c'est le meilleur de Grangé même si j'ai aussi aimé les rivières pourpres et l'empire des loups.
Un très très bon suspens et une histoire très originale !

Écrit par : anjelica | lundi, 24 avril 2006

Mon préféré aussi !

Écrit par : oggy | lundi, 10 mars 2008

Les commentaires sont fermés.