jeudi, 20 avril 2006

Etat d'urgence (State of Fear) - Michael Crichton - 2004

Peter Evans est un jeune juriste travaillant sur des questions d'environnement qui découvre petit à petit que l'opinion publique a été manipulé par les différents courants de pensée et mouvements environnementalistes et écologistes. Lui-même est victime notamment par ses propres clients. De plus il découvre qu'un de ces mouvements écologiques dissimule en fait un réseau terroriste présent dans le monde entier et qui a pour but de promouvoir les thèses sur le réchauffement climatique visant réduire les émissions de gaz à effet de serre, décidé pour ce faire de commettre des attentats sanglants.

A priori ce techno-thriller, sorti en France en 2006, mettant en scène des éco-terroristes peut paraître fort attrayant, mais il y a un grave problème. Michael Crichton utilise ce roman afin d'y inclure ses propres idées sur le réchauffement de la planète. Il considère que le monde se réchauffe, mais que les causes, les conséquences, les avantages et les inconvénients de ce changement sont inconnus et donc que rien ne démontre que ce changement ne peut être globalement bénéfique, et surtout rien n'indique que la pollution est la cause de ces changements. Crichton a d'ailleurs obtenu pour ce roman un prix de la part de l' American Association of Petroleum Geologists (AAPG), groupement de pétroliers, qui forcément apprécient qu'on leur retire la faute quant au réchauffement climatique. Ce roman finalement n'est même pas un vrai roman. Crichton y détaille une multitude d'études scientifiques aux conclusions douteuses et bien peu scientifiques, n'hésitant pas à remplir des pages et des pages d'explications, souvent sans queue ni tête et enfonçant le lecteur dans un ennui terrible. L'intrigue du roman, faisant succéder des scènes d'actions totalement incrédibles, n'est qu'un prétexte et ne présente d'ailleurs aucun intérêt, sauf celui de servir de canvas aux théories fumeuses de Crichton.

De nombreux critiques soulignent d'ailleurs de nombreuses erreurs dans les prétendus faits exposés par l'ouvrage ; par exemple Crichton estime que l'interdiction du DDT contre les moustiques porteurs de la malaria a causé la mort de 50 millions de personnes, alors qu'il n'y a jamais eu d'interdiction officielle d'utiliser le DDT contre ces moustiques et que le nombre total de décès pour cause de malaria durant la période citée est inférieur à 50 millions. Crichton met tout en cause, niant totalement les récentes catastrophes climatiques et ce réchauffement général, dont tout le monde s'est déjà rendu compte.

En bref, Etat d'urgence est d'un ennui profond, totalement incrédible et éviter à tout prix. J'ai d'ailleurs l'impression que les livres de Crichton perdent de plus en plus en qualité.

Pour commander ce livre :

AMAZON.fr - FNAC.comABEBOOKS.fr - PRICEMINISTER.com

Voir également:
- La Variété Andromède (The Andromeda Strain) - Michael Crichton (1969), présentation
- L’homme terminal (The Terminal Man) – Michael Crichton (1972), présentation
- Congo - Michael Crichton (1980), présentation
- Les prisonniers du temps (Timeline) - Michael Crichton (1998), présentation
- Proie (Prey) - Michael Crichton (2002), présentation
- Pirates (Pirate Latitudes) - Michaelm Crichton (2009), présentation

Commentaires

bb love uu

Écrit par : bv | mardi, 04 décembre 2007

Les commentaires sont fermés.